Philosophie Feng shui et autres conseils pour un intérieur zen

un intérieur zen

Le Feng Shui nous vient de Chine où il est depuis des millénaires un véritable art de vivre. Et, depuis quelques années, il est devenu très à la mode pour les occidentaux stressés que nous sommes ! A la base, le chant des oiseaux, le bruissement de la rivière ou le souffle du vent viennent déposer leur empreinte poétique au cœur du quotidien pour l’apaiser. En paratique, et adapté à notre mode de vie, cela se traduit par cette philosophie : « vivre en harmonie avec son environnement ».

Principe n°1 : Le Chi tu laisseras circuler

Selon le Feng Shui, tout ce qui nous entoure relève d’une énergie universelle. Une substance subtile, immesurable et sans limite, qui compose le cosmos tout entier, circule dans le monde qui nous entoure, dans notre corps et notre esprit. On l’appelle le Chi (prononcé « tchi) en Chine, ki au Japon et Prana en Inde. Le but étant donc de faire en sorte que ce souffle vital circule de manière optimale en nous comme à l’extérieur de nous. Et ce, afin de créer des attitudes et des pensées positives.
Ainsi dans la maison, les angles saillants, recoins profonds et autres espaces encombrés doivent être évités car ce sont autant de blocages énergétiques susceptibles de générer des maux et dysfonctionnements dans notre vie. Mais bonne nouvelle, le remède pour transformer ces « mauvais endroits » est tout simple : il suffit de dissimuler les arêtes des murs, ou les coins des meubles, derrière des plantes ou encore avec des accessoires de décoration aux rondeurs opulentes. Ainsi le Chi peut librement circuler dans notre maison.

Principe n°2 : Le Yin et le Yang tu respecteras

Autre base essentielle du Feng Shui, le Yin et le Yang. Tous 2 représentent l’équilibre entre 2 forces contradictoires. Celle du Yin est féminine, obscure, froide, passive, négative et orientée vers le bas tandis que celle du Yang est masculine, lumineuse, chaude, pénétrante, positive et orientée vers le haut,… Ainsi le Yin détend, ouvre l’esprit et stimule l’imaginaire. Et le Yang est actif, précis, assuré, tendu, rapide.

Yin et Yang sont comme les 2 faces d’un même monde, des opposés nécessaires et complémentaires à l’harmonie d’un tout. Exactement comme la terre et le ciel, l’obscurité et la lumière, la lune et le soleil, la mort et la vie. On retrouve ainsi cet équilibre dans chaque objet, chaque lieu, chaque personne. Équilibre illustré dans le symbole même du Tai Chi (méthode de relaxation inspiré de l’art martial chinois d’inspiration taoïste qui a pour but de fortifier le corps et d’assurer la santé) : le Yin contient un peu de Yang (point blanc sur la surface noire) et le Yang contient un peu de Yin (point noir sur la surface blanche).

Appliqué à votre environnement extérieur, à savoir votre maison, ce principe demande à ce que les meubles et accessoires de chacune des forces s’équilibrent : une armoire en bois, un miroir et des accessoires en métal (Yang) avec des rideaux, des coussins, un tapis (Yin). L’accumulation d’objets d’une même force contribue au déséquilibre énergétique de la pièce.

Un intérieur Feng Shui

Qui dit intérieur Feng Shui dit : désencombrer, nettoyer, ranger. Comme expliqué précédemment, le Feng Shui est allergique à tout ce qui n’est pas courbe, clarté, harmonie, propreté, lumière etc. Exit donc les angles saillants, les coins lugubres ou non fréquentés, les vieilleries et la poussière ! Et bonjour havre de paix et d’harmonie !
Pour arriver à ce résultat paradisiaque, il suffit de quelques réalisations simples à mettre en place :

1ère étape : Le grand ménage de printemps.
On s’y atèle en chantant afin de renouveler 2 champs d’énergie : le vôtre et celui de votre maison.
Déplacer les meubles, les objets et dépoussiérer. Secouer tapis et coussins. Laver les rideaux. Dégraisser la cuisine, l’électroménager… Et aérer généreusement toute la maison pour la remplir d’une énergie toute neuve.

2ème étape : Le rangement
Stop au désordre, il fait stagner l’énergie du Chi ! On commence par trier (et jeter) les papiers inutiles (journaux, magazines), vêtements usés, vieille vaisselle ou bibelots ramasse-poussière. Surtout au diable les « on ne sait jamais… je pourrais en avoir besoin… » ! Et si vous ne les jetez pas, pensez à faire une bonne action en les offrant à quelqu’un qui en a besoin. Pour les papiers importants à garder, classez-les et rangez-les dans des jolies boîtes que vous étiquetterez. Puis délectez-vous de la satisfaction de voir votre maison bien rangée.

3ème étape : nouveaux aménagements
Derniers conseils pour laisser circuler le Chi.

  • Évitez les méfaits des rayonnements électromagnétiques en dormant loin de tout appareil électrique, prise de courant, interrupteurs pour limiter les nuisances dues aux émissions électromagnétiques qui sont souvent à l’origine des insomnies, maux de tête et autres maladies symptomatiques. Au revoir donc la tv dans la chambre !
  • Attirez le Chi en installant un miroir sur la porte d’entrée ou en accrochant un objet brillant dans le couloir.
  • Situez le salon près de la porte d’entrée pour en faire un lieu de réception gorgé de bonnes énergies pour la famille et les invités. Éclairez-le par des lumières non directes, des couleurs chaleureuses, des fauteuils et des poufs douillets qui inciteront à la communication entre les êtres.
  • Dégagez le plan de travail de votre cuisine en suspendant les ustensiles, en organisant les placards et en supprimant les gadgets inutiles. Côté matériaux l’essentiel est que tout s’équilibre. Ainsi mixez le bois (plan de travail) et la pierre (sol). Vous pouvez aussi y ajouter des couleurs claires comme le jaune qui charge la nourriture d’énergie vivifiante ou le blanc cassé qui symbolise la clarté.
  • Dégagez le plan de travail de votre cuisine en suspendant les ustensiles, en organisant les placards et en supprimant les gadgets inutiles. Côté matériaux l’essentiel est que tout s’équilibre. Ainsi mixez le bois (plan de travail) et la pierre (sol). Vous pouvez aussi y ajouter des couleurs claires comme le jaune qui charge la nourriture d’énergie vivifiante ou le blanc cassé qui symbolise la clarté.
  • Donnez du caractère à votre salle de bains : pour se sentir en harmonie dans ce lieu, il doit inspirer détente et harmonie. Faites-vous plaisir, développer votre créativité en matière de déco même dans cet endroit souvent petit. Osez les couleurs, osez les matériaux. Jouez les contrastes sur les murs, jouez la couleur pour vos éponges. Et pensez à garder la porte fermée lorsque vous êtes dans cette pièce pour que le Chi ne se répande pas dans le reste de la maison.
  • Enfin, repensez entièrement la chambre, cet endroit dans lequel nous passons plus d’un tiers de notre vie. L’atmosphère doit être reposante et enveloppante. L’emplacement du lit est primordial. Choisissez l’endroit le plus harmonieux de la pièce, la tête contre le mur en évitant de le placer sous une fenêtre. Côté linge de lit, préférez les matières douces et légères pour favoriser un sommeil réparateur, et côté imprimés, les motifs vibrants. Ajoutez quelques bougies pour créer de la sensualité bénéfique aux relations intimes.
  • Et vous, êtes-vous une adepte de la philosophie Feng Shui… ou pas ? Dites-nous ce que vous en pensez