Tendance déco : installer chez soi un poêle en pierre

De nombreuses personnes qui ont une cheminée dans leur intérieur ont tendance à s’en débarrasser pour opter pour un système de chauffage jugé plus pratique. Pourtant, opter pour un poêle à bois en pierre en remplacement a de nombreux avantages, surtout dans les résidences principales : esthétique, rendement et surtout économies d’énergie dans la maison.

Un atout pour la décoration

Si vous disposez d’un manteau et d’un conduit de cheminée mais que vous hésitez à garder ce système de chauffage, vous pouvez faire un compromis en optant pour un poêle cheminée, un système de chauffage beaucoup plus sécuritaire et économique que d’autres énergies comme l’électricité ou le gaz.

Avec son aspect un peu rustique et sa couleur légèrement foncée et naturelle, le poêle en pierre apporte un véritable cachet à un intérieur, d’autant plus si votre maison est décorée dans un style classique chic. Dans un intérieur plus contemporain, ce type de poêle peut toutefois faire office de contraste avec le reste de la décoration.

Des poêles faits de pierre ollaire que l’on trouve par exemple sur des sites comme chazelles.com/ sont assez efficaces pour servir de chauffage principal dans l’une des pièces de vie, généralement le salon. Si la décoration est votre priorité, vous pouvez en faire l’élément principal de votre pièce en fonction de la place du conduit de cheminée.

Un mode de chauffage économique

Il est aujourd’hui reconnu que le chauffage au bois est le système le plus économique quand on le compare à d’autres sources d’énergies comme l’électricité, le gaz ou le fioul. Le prix du bois de chauffage au kWh est d’environ 0,038 €, soit bien moins que les autres énergies. En un an, cela peut représenter plusieurs dizaines voire quelques centaines d’euros d’économies sur le chauffage, d’autant plus si le logement est bien isolé.

Le bois a aussi pour avantage de posséder une empreinte carbone neutre, c’est à dire que le CO2 qui est rejeté pendant sa combustion pour servir de chauffage est compensé par le CO2 aspiré par l’arbre lors de sa pousse. C’est le seul système de chauffage qui peut se vanter d’atteindre la neutralité carbone.

Le seul reproche que l’on pourrait faire au poêle à bois est son système un peu rustique et le manque de praticité. En effet, se chauffer au poêle nécessite d’avoir un espace de stockage pour le bois (qui peut s’intégrer dans la décoration) mais surtout de faire des réserves suffisantes pour ne pas avoir à recharger plusieurs fois dans l’hiver.

Comment choisir un poêle ?

La pierre ollaire constitue l’un des revêtements des poêles à bois, et son efficacité est reconnue. Un revêtement en pierre a comme avantage de posséder une excellente inertie, et sa restitution de la chaleur se fait donc progressivement. Son rayonnement est également beaucoup plus doux, contrairement à l’acier.

Pour être sûr de faire le bon choix, votre poêle en pierre doit être destiné à une habitation principale, et constituer le système de chauffage central. La lenteur de sa mise en route peut poser problème s’il est installé comme chauffage d’appoint ou pour chauffer une résidence secondaire pour le week-end.

Vérifiez auprès du fabricant que la pierre possède bien des vertus isolantes qui vous éviteront de souffrir de brûlures si vous touchez la cheminée. Attention, le choix des coloris reste moins vaste que d’autres revêtements.