Choisir ses oreillers : quels critères privilégier ?

Comment aménager facilement une petite salle de bain ?
août 3, 2020
Plantes et fleurs : comment fleurir votre salle de bains ?
août 3, 2020

Alliés aux bons matelas, les oreillers ergonomiques sont les meilleurs amis de tous ceux qui veulent un sommeil heureux. Un oreiller de haute qualité peut vraiment faire la différence, en optimisant le confort de certaines zones délicates telles que le dos et la nuque. Par la même occasion, ils procurent une sensation de bien-être et de repos inégalée. Cela vaut aussi bien pour ceux qui ont des problèmes de sommeil que ceux qui n’en ont pas. Oui, parce que la prévention est toujours mieux que la guérison. Vu les enjeux que ces articles de literie représentent, la première règle à respecter est de toujours choisir des oreillers de bonne qualité. Mais comment trouver le bon modèle parmi les produits disponibles sur le marché ? Voyons quels sont les critères à prendre en compte lors de l’achat.

Les oreillers : pourquoi sont-ils si importants ?

Le but des oreillers est de soutenir la région cervicale de manière équilibrée. Pour ce faire, ils doivent avoir une épaisseur et une consistance adaptées, de manière à détendre les muscles concernés (ceux du cou, des épaules et du dos), et à permettre aux vertèbres cervicales de se maintenir correctement. Quand on parle de lit, d’oreiller et de matelas, la santé et le bien-être vont de pair. Dans de nombreux cas, un bon oreiller peut être beaucoup plus efficace que tous les anti-inflammatoires du monde contre la cervicalgie. 

Il existe une large gamme d’oreillers pour satisfaire tous les besoins (même les plus exigeants.). Dans le commerce actuel, vous retrouverez des modèles orthopédiques, des oreillers pour le cou, d’autres qui favorisent la mémoire ou enrichis d’extraits de plantes à effet relaxant. A chaque dormeur, son modèle ! Chacun peut trouver le bon compagnon pour des nuits de sommeil réparateur.

Que se passe-t-il lorsque vous faites le mauvais choix d’oreiller ? Les conséquences négatives peuvent malheureusement être différentes. Insomnie ou mauvaise qualité sommeil, tensions musculaires pendant la journée, fatigue, problèmes de vertèbres cervicales, ronflements, maux de tête, raideur de la nuque… Si certaines maladies comme l’arthrose sont déjà présentes, les conséquences peuvent être encore plus graves. 

Les oreillers : comment s’orienter dans son choix

Lors du choix des oreillers, il faut tenir compte des caractéristiques de base, à savoir la qualité et les particularités des différents modèles.

En général, tous les coussins dignes doivent être anti-acariens et hypoallergéniques avant de pouvoir être commercialisés. Aujourd’hui, il existe des enveloppes hypoallergéniques, grâce à des traitements qui neutralisent les allergènes.

Concernant la largeur, elle doit tenir compte des mouvements de nuit et de la largeur des épaules. Des matériaux tissus de bonne qualité sont un impératif, les fibres naturelles sont d’ailleurs à privilégier. Les matières synthétiques sont inconfortables et pas toujours très sains. Il est essentiel qu’elles soient respirantes et assez fermes. Les oreillers trop mous ne sont pas confortables, et nuisent à la circulation. 

Votre manière de dormir peut également être un bon indice dans le choix de votre oreiller idéal. Si vous avez l’habitude de vous coucher sur le côté, préférez les oreillers légèrement plus bas,  afin de ne pas forcer le cou à prendre une position trop incurvée, premier signe de futures douleurs cervicales. Si vous dormez sur le dos, un modèle assez haut s’adaptera plus facilement à la courbure physiologique de la colonne vertébrale. L’objectif, quelles que soient les habitudes de chacun, doit toujours être de bien dormir et de prévenir les douleurs cervicales.

Oreillers pour traiter des pathologies spécifiques

Pour ceux qui ont des problèmes spécifiques, de nombreux modèles d’oreillers orthopédiques sont disponibles aujourd’hui. La cervicalgie nécessite des oreillers plus compacts, tels que des oreillers à mémoire de forme ou en latex. Ils ont généralement un support qui se moule à la morphologie de leur utilisateur, ce qui a pour effet de mieux répartir le poids. 

Lorsque les douleurs cervicales sont chroniques, un oreiller cervical doit soutenir le cou tout en maintenant les vertèbres en légère traction tout en empêchant les torsions latérales dues aux mouvements pendant le sommeil. Un bon choix pourrait être d’opter pour des oreillers à mémoire à double vague, qui, une fois qu’on s’y est habitué, peuvent vraiment réduire les tensions musculaires.

Depuis les dernières innovations dans le monde des oreillers à mémoire (mais pas seulement), on trouve ceux qui contiennent des particules de plantes médicinales. De nombreuses recherches scientifiques ont démontré les propriétés bénéfiques des principes végétaux dans le sommeil humain. Les oreillers à l’aloe-vera en sont un exemple. Parmi les nombreuses vertus de l’aloès, on retrouve des propriétés anti-inflammatoires, un véritable atout pour les personnes souffrant de douleurs cervicales. Une autre plante très populaire est le mauve. Les oreillers mauves possèdent également des effets anti-inflammatoire et relaxant. Comme dans le cas de l’aloès, les principes actifs bénéfiques sont libérées progressivement, nuit après nuit grâce à la chaleur du corps. 

Aujourd’hui, la plupart des meilleurs coussins en latex naturel ou en mousse à mémoire de forme présentent un système de micro-trous qui augmentent leur respirabilité. Un autre avantage de ce type de modèle est qu’il peut durer plus longtemps : l’amélioration de la circulation de l’air empêche la formation de mauvaises odeurs et moisissures.

Les avantages des oreillers pour combattre les douleurs cervicales

En conclusion, qu’il s’agisse de prévention ou de traitement des douleurs cervicales, le choix du bon oreiller reste déterminant. Un modèle de qualité vous procurera les avantages suivants :

-Disparition des douleurs cervicales

-Prévention de l’insomnie et des problèmes tels que le ronflement, aggravés par des positions inconfortables dues à de mauvais oreillers

-Prévention de troubles importants tels que l’apnée du sommeil

-Meilleure vitalité  pendant la journée : sans un bon oreiller, on ressent parfois de la fatigue au réveil

-Bonne respirabilité, pour un meilleur confort