Je vous invite à ma table de Noël

Coton bio
Quand les nouvelles technologies améliorent nos nuits…
septembre 16, 2015
magasin Becquet
Interview d’Odile Klein, gérante du magasin Becquet de Strasbourg
septembre 16, 2015
Un repas traditionnel

Noël et ses couleurs, ses musiques féeriques, son ambiance chaleureuse…Un délicieux moment qui évoque en chacun de nous de tendres souvenirs. Mais c’est aussi dans nos assiettes que se joue la symphonie de Noël. On prend le temps de cuisiner, déguster et apprécier les bons petits plats mijotés à cette occasion. Embarquez donc pour un voyage gourmand au coeur de ma table de Noël.

Un repas traditionnel en quête d’émotion

Chaque année, c’est la même chose ! Après le foie gras, les huîtres et les fines bulles de champagne, viennent l’indétrônable dinde farcie et la fameuse bûche de Noël, préparées avec amour par ma grand-mère. Et on en redemande ! Un moment privilégié que je savoure en famille où l’humeur festive est sublimée par des odeurs et des saveurs évocatrices. A chaque fois, j’apprécie de me retrouver autour d’une grande tablée avec des produits de qualité. Chez mes cousins du sud de la France, la tradition des treize desserts se perpétue en mémoire de Jésus et de ses douze apôtres. Fougasse, fruits secs, nougats…de quoi finir le repas par une abondance de petits mets sucrés. Une cuisine traditionnelle pleine de coeur à savourer dans le respect des traditions.

Les verrines : à décliner à l’infini…

Une dose d’imagination, une pincée de créativité, un soupçon d’originalité… Cette année, on change 
tout ! Je me lance dans un repas de Noël chic et tendance. A commencer par les verrines. Rapides à préparer et permettant des associations d’aliments, ces petits mets sont les stars de tous les buffets. De l’apéritif au dessert, elles s’invitent à notre table de Noël pour un spectacle haut en couleurs et en saveurs. Outre mon service à verrines, je détourne des petits pots de confitures et des verres à shooters pour apporter une note originale à la présentation de mes petits verres gourmands. La créativité fera le reste… Généralement servies en petites quantités, elles permettent de multiplier les encas. En entrée, je me laisse tenter par un tartare pamplemousse-avocat et une verrine de saumon fumé relevé aux herbes. Pour le plat, je craque pour un tajine de lotte aux citrons confits et un parmentier de canard. En dessert, je ne résiste pas à la crème brûlée aux fruits rouges et une mousse aux trois chocolats. Tout ça dans des mini portions. Chacun compose son repas en fonction de ses envies. Légèreté et convivialité assurée !

Variations autour du foie gras

Difficile de passer les fêtes sans foie gras. En toast, poêlé, accompagné d’un confit d’oignon… il me fait toujours fondre de plaisir. Et si, cette année, je lui ajoutais un grain de folie ? Pour varier les plaisirs, j’explore les ressources cachées de ce met incontournable. Je me régale avec une crème brûlée au foie gras et un carpaccio de boeuf saupoudré de morceaux de foie gras. Un pari osé pour un Noël aux saveurs relevées !

Pour un repas complètement…siphoné !

Mais quel est ce drôle d’ustensile qui envahit nos cuisines? Les nouveaux adeptes de cuisine tendance et créative ne jurent plus que par lui. Grâce à une pression de CO2, le siphon décline la chantilly en crèmes, mousses, espumas, chauds ou froids, sucrés ou salés. Pour des apéritifs originaux et des desserts légers, il permet la confection de préparations gourmandes. Emulsion de poivrons à la crème, espuma d’avocats, mousse au chocolat, crème à la violette… le siphon sublime les plus grands classiques et laisse s’exprimer votre imagination avec des recettes inventives, modernes et légères. Noël est donc l’occasion de faire mousser nos envies en proposant aux convives de s’envoler, le temps d’une mousse, vers de nouvelles saveurs.

La mousse de foie gras : un moment d’exception

Comme moi, laissez-vous tenter par la légèreté et la subtilité d’une mousse au foie gras. Je vous dévoile ses secrets. Il vous faut :

  • 180 g de foie gras mi cuit
  • 20 cl de crème liquide entière
  • 2 échalotes
  • 10 g de beurre

Dans une casserole, faire fondre les dés de foie gras avec la crème. Laisser cuire pendant quinze minutes. Faire revenir les échalotes hachées avec du beurre. A l’aide d’un blender ou d’un mixeur plongeant, mixer la préparation et les échalotes. Avant de verser le tout dans le siphon, nous vous conseillons de filtrer le mélange. Fermer le siphon, insérer une cartouche de gaz et secouer. Remplir ensuite les verrines avec votre préparation.

Et pour plus de surprises, vous pouvez disposer la mousse de foie gras sur un lit de légumes poêlés.